Billet d’avion moins cher : reserver à l’avance

Quel est le meilleur moment pour prendre un billet d’avion ? Plusieurs semaines à l’avance? En mars ou en avril? Voici les réponses.

 

le temps de réservation et le jour de départ jouent un rôle très important dans le prix du billet. selon une étude menée par momondo, comparateur de vol, en réservant son billet en moyenne 53 jours à l’avance on obtient le meilleur tarif.*
Prendre un billet d’avion dans ce délai pourrait faire économiser jusqu’à 29% sur le prix total du billet. L’étude nous fait savoir aussi que le mardi serait le jour de la semaine le moins cher pour partir en voyage, tandis que le samedi est à proscrire si possible. Enfin il est préférable de prendre l’avion le soir contrairement à l’après-midi qui est le moment de la journée le plus onéreux.

Quand partir?
le meilleur mois est le mois de janvier, plus exactement  la 4ème semaine. c’est la plus intéressante. Novembre et mars sont également à considérer pour partir en congés à moindres frais. Pour ceux, qui, n’ont d’autre choix que de partir l’été, juillet reste préférable à août, élu pire mois de l’année, la première semaine étant celle à éviter particulièrement.

*Source : Quotidien du tourisme

 

Dubaï Festival Shopping

Le Dubaï Festival Shopping est sûrement la fête du shopping la plus connue dans le monde. Ils étaient plus de 3 millions l’édition précédente. Durant cette période de l’année, la ville propose des défilés de mode, expositions, concerts et bien d’autres divertissements pour le bonheur des visiteurs toujours plus nombreux chaque année. 

  

 

Dubaï est réellement le paradis du shopping et, deux fois par an, en été et en hiver, le Dubai Shopping Festival draine les accros du monde entier. Parmi les meilleurs centres commerciaux, le Outlet Mall propose des remises permanentes de l’ordre de 70% ! Le marchandage est possible dans les souks, beaucoup plus pittoresques, comme le marché aux épices (à voir plutôt le matin) ou l’extraordinaire marché de l’or, dans le vieux quartier de Deira, qui comprend pas moins de 800 boutiques.

 

Plages et attractions

Les belles plages de sable fin sont prises d’assaut d’octobre à mai, lorsque les jours sont plus longs et que la mer est chaude. C’est aussi une bonne période pour une excursion dans le désert, en bordure de la ville et, pour une montée d’adrénaline, vous pourrez même skier l’après-midi dans le Mall of the Emirates ! Tous les sports sont présents à Dubaï et  particulièrement le golf. Petits et grands profiteront toute l’année du superbe parc aquatique, dont Aquaventure à l’hôtel Atlantis, ou Wild Wadi, au centre-ville (éviter le vendredi).

Burj Khalifa 

Inaugurée en janvier 2010, Burj Khalifa est la plus haute structure jamais construite par l’homme, que l’on peut voir à presque 100 km de distance : 828 mètres de haut, soit presque trois tours Eiffel empilées ! Même si la visite ne nous emmène qu’à 450 mètres de haut (124 ème étage), on peut profiter du Dubaï Mall, le plus grand centre de boutiques de luxe des Emirats, du plus grand aquarium du monde, d’une fontaine chantante, qui offre tous les soirs un spectacle de jets d’eau et de musique orientale, et même d’une patinoire.

 

 (Source : Trajectoire)

 

 

 

Shopping Soldes d’hivers Europe

Ça y est, c’est les soldes d’hiver! Période pour les Fashions victimes d’allier voyage et shopping et visiter les plus grandes villes d’Europe  en matière de mode. Voici quelques unes de ces villes où vous pourrez vous abandonner à votre pêcher mignon.

 

Londres, Grande Bretagne

Voici une ville qui attire des millions de touristes chaque année. Les soldes y débutent dès le boxing day, le 26 décembre sur tous les commerces. C’est la fièvre de l’achat dans les magasins londoniens qui bordent les rues  Oxford et Regent, des grandes chaînes comme Top Shop en passant par les grands magasins comme Harrod’s, Il n y a rien que vous ne pouvez pas acheter à Londres. Les soldes en grande Bretagne s’avèrent intéressantes puisque les boutiques londoniennes pratiquent des réductions  pouvant aller jusqu’à -80%.

 Période : Du 26 décembre – 05 février

 

 

Barcelone, Espagne

Barcelone est connu pour l’originalité de ses boutiques, hormis les incontournables enseignes espagnoles Zara et Mango, il existe un réseau de designers locaux : Desigual et Custo. Le quartier d’El born est connu pour trouver plusieurs boutiques en solde. Pour ceux qui désirent faire le plein de vêtements moins chers, la Roca village est faite pour vous : un immense complexe qui pratique les soldes pendant toute l’année.

 

Période : Du 07 janvier au 06 mars

 

 

 

 

Milan, Italie

Ville de la mode après Paris, Milan est incontournable pour la mode de luxe (Prada, Gucci..). Cependant, on trouve aussi du moins cher pour tous les budgets.  Pour du shopping de luxe, rendez-vous Via Sant’Andrea, Via Della Spiga ou Via Manzoni. Pour des marques plus abordables, vous pourrez vous rendre à Corso Vittorio Emanuele, Corso Buenos Aires, Via Torino ou encore Corso di Porta Ticinese. A côté de la cathédrale, vous trouverez le plus grand magasin de Milan : la Rinascente.

Période : Du 05 janvier au 04 mars

 

 

 

Paris, France

Grands magasins, boutiques de créateurs, fripes, les lieux où dénicher sa perle rare ne manquent pas. Pour ceux qui possèdent un budget restreint, préférez les adresses moins connues (Bercy, la rue Vielle-du-Temple, le Bon Marché…) et la Défense aux heures où tout le monde travaille. Printemps et Galeries Lafayette présentent l’avantage d’avoir beaucoup de marques dans un seul espace.

Période : Du 09 janvier au 12 février

 

 

 

Berlin, Allemagne

A Berlin, pas de date officielle pour les soldes, elles existent presque toute l’année mais s’intensifient vers le mois de janvier. Vous pouvez faire de bonnes affaires en toute tranquillité car la ville est moins frénétiques que les 4 autres citées plus haut. Certes Berlin n’est pas connue comme une ville de la mode, elle est pourtant un paradis pour le shopping. Pour les créateurs de luxe et les galeries de chaînes internationales allez à Kurfurstendamm ou la Friedrichstrasse. Pour les boutiques de marques branchées, ce sera du côté de Mitte.

 

 

 

 

 

N’oubliez pas que les soldes, c’est aussi chez les compagnies aériennes et les agences de voyage rendez vous sur www.exploroasis.com

Les meilleurs du Street food

Aujourd’hui, la « street food » nourrit tous les jours environ 2,5 milliards de personnes, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture. Ces  plats pratiques et économiques qui, à l’époque, étaient extrêmement liés aux traditions alimentaires du pays où ils étaient consommés, ont  aujourd’hui traversé les frontières.

Voici un petit tour du monde de l’art culinaire urbain…

  1. Gordita – Mexique

  Le Godita est un gâteau de la cuisine traditionnelle mexicaine de maïs élaboré à base de masa pâte de farine de maïs et farcie avec des remplissages. Une épaisse dalle de masa sur une plaque chauffante, puis transférée dans une huile bouillante. La pâte est divisée puis remplie aux choix de viande hachée, chorizo punchy, ou fromage, sans oublier la cuillerée de sauce piquante habituelle.

 

 

 

 

 

    2.   Gelato – Italie

 

Le Gelato est une crème aux œufs congelés, aromatisé avec tous les ingrédients que vous pouvez imaginer, à partir d’amaretto sabayon.  il contient beaucoup moins de matières grasses comparativement à la crème glacée. Le gelato c’est cette sensation de frisson suivie d’un picotement sur votre colonne vertébrale et une impression de feux d’artifice qui explose dans l’air autour de vous. Vous l’avez compris c’est un vrai bonheur.

 

 

 

 

 

 

    3.   Poutine –  Quebec, Canada

 Imaginez  un monticule de frite française chaudement sortie de la friteuse dans une sauce garnie de fromage en grains frais. Sa sauce est faite avec du bouillon du poulet ou de veau. Le caillé de fromage est si frais qu’il fait un bruit croustillant quand on mord dedans. Poutine en argot veut dire « gâchis », un gâchis sacrement bon  à ne pas manquer.

 

 

 

 

 

 

 

    4.     Murtabak – Singapore Malaysia

 Une galette populaire d’Asie composée d’une épaisse pâte fourrée, il se trouve sur les marchés, les aires de restauration et des stands de rue au Singapour et en Malaisie. Depuis son arrivée sur la péninsule malaise, les styles murtabak se sont multipliés afin de refléter les goûts et les ingrédients locaux – style chinois oeuf et l’oignon vert préférée à Singapour, et curry plus commun en Malaisie.

 

 

 

 

 

 

      5. Currywurst – Germany

 

 Berlin 1949, la ville est en ruine. Alors que la nourriture se fait rare, une femme au foyer Herta Heuwer met la main sur un stock de curry de soldats britannique. Elle eut l’ingénieuse idée de préparer une sauce tomate au curry avec des saucisses hachées. Le currywurst est né. Aujourd’hui, il y a autant de variantes qu’il y a de saucisses en Allemagne et, comme on peut s’y attendre avec un casse-croûte allemand, c’est la nourriture de la bière ultime.

 

 

 

 

 

     6. Takoyaki – Japan

 Littéralement pieuvre grillée, le Takoyaki est une boule croustillante de pâte de blé enrobée de morceau de poulpe. Il est saupoudré  de aonori (poudre d’algues vertes), parsemé de de katsuobushi (bonito flakes) ou arrosé de sauce mayonnaise ou takoyaki. Sa coque est ferme et mœlleuse révèle une masse crémeuse avant le bouquet final qui est le morceau de poulpe en question.

     7. Chivito al Pan – Uruguay

Le Chivito est un sandwich de steak  surchargé avec, bacon, frite ou œuf, fromage mozzarella, laitue, tomates et poivrons rouges grillés qu’on ne retrouve qu’en Uruguay. C’est le sandwich le plus accessible du pays à cause de son prix bon marché. Dans certains endroits on y ajoute des cornichons, les olives, les champignons. Il se mange aussi d’autre façon, en assiette.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

    8. Kelewele – Ghana

Une sublime combinaison de saveurs, kelewele est une frite de banane plantain épicée, elle est découpée en longues bandes, jetées au piment sel, et gingembre et frais, puis frit dans de l’huile végétale. La banane plantain croustillante est épicée et sucrée, les saveurs de gingembre et de la banane plantain alterne le parfait dosage entre aigre-doux.

 

       9.  Msemen –  Maroc

 Le Msemen est une galette feuilleté et carré qu’on sert traditionnellement au Maroc le matin pour le petit-déjeuner ou encore pour le goûter accompagné de thé à la menthe nature, il se mange avec du miel, nature ou farcie à la viande hachée. un pure bonheur pour les papilles.

 

 

 

     10. Pastel de Belém – Portugal

 

 Le pastel est une sorte de flan pâtissier dégustée tiède et servie avec de la cannelle et du sucre glace. La légende veut que la recette soit tenue secrète et la préparation se fait à huis clos.

 

 

 

 

 

 

10 trucs à faire à Istanbul

1. Au Coeur de l’empire Ottoman

Le somptueux palais de Topkapı a été le siège du pouvoir Ottoman pendant plus de trois siècles. Au moins une demi-journée est nécessaire pour l’explorer, Si vous êtes pressé, les principaux lieux à visiter sont le harem, la salle de trésor avec une collection très riche une paire de chandelier en or pesant chacun 48kg incrustées 6666 diamants ou encore l’énorme émeraude de 3 kg font partie des objets précieux présentés.

 

 

 

2. le grand Bazar

Pénétrez par l’une des 18 portes du Grand Bazar et enfoncez-vous dans son labyrinthe de ruelles et d’allées voûtées. Le Grand Bazar est organisé par quartier, chacun dédié à un type de produit : objets de cuir ou de cuivre, tapis, bijoux, lampes, antiquités, vêtements, narghilés. Construit en 1455, le grand Bazar est le plus grand d’Istanbul. Les acheteurs sérieux devraient s’armer d’un bloc note et d’une calculatrice. Il faut compter au minimum trois heures pour la visite.

 

 

3. Le Bosphore

Istanbul est la seule ville au monde traversée par une voie d’eau internationale, le Bosphore. C’est grâce à ce bras de mer qui la sépare de l’Europe de l’Asie, qu’Istanbul acquit son statut de métropole. Sur les rives du Bosphore s’élèvent les palais érigés par les derniers sultans : des mosquées, des ponts. On trouve de nombreuses Yalis, maisons de style Ottoman construites en bois.

 

 

 

 4. Sainte Sophie

 Au départ, Sainte Sophie était une basilique. Puis avec la chute de Constantinople, elle a été transformée en mosquée et quatre minarets on été érigés à cette occasion. Aujourd’hui, Sainte Sophie s’est tout transformée en un musée, qui regorge de trésors artistiques : les plus fascinants sont sans aucun doute les différentes mosaïques figuratives composées de mille et un carreaux recouverts d’or, qui se trouvent à l’étage dans ce que l’on appelle les tribunes, endroit autrefois réservé exclusivement aux femmes.

5.  La tour de Galata

C’est l’un des rares témoins encore debout des remparts de Galata. Construite en 1348 par les Génois, elle remplaça l’ancienne tour « Castellion ton Galatou » et prit le nom de « Tour du Christ ». 
Les Ottomans l’utilisèrent d’abord comme prison, puis comme tour de guet pour surveiller les incendies. Son balcon circulaire, culminant à 68 mètres, offre une vue à 360° sur toute la veille ville de Constantinople et celle de Galata-Péra, la Corne d’Or, le Bosphore et la mer de Marmara avec, au loin les îles des Princes. Par temps clair on peut apercevoir les collines de Bithynie avec le Mont Olympe.

 

 

 

 

 

6. Les derviches tourneurs

La  musique soufie est l’une des principales exportations culturelles turque mais les derviches tourneurs, considérés comme une secte sont hors la loi et par conséquent rarement observée dans la ville. Au Mevlevihanesi Galata, vous pouvez assister à un spectacle de derviche deux fois par mois réservé exclusivement aux touristes et deux fois par semaine dans une salle d’attente à la gare de Sirkeci.

 

 

 

7. Plongez dans la cuisine Ottoman

Le patrimoine culinaire Turc est un héritage d’Asie centrale, du Moyen orient et des balkans. Vous découvrirez une cuisine riche en pâte, viandes, poissons, légumes et desserts. Préparez votre palais à une expérience unique ! Goûtez à l’authentique cuisine Turque au restaurant Asitan. Il est situé à deux pas d’un des joyaux de l’architecture byzantine, l’église de Chora (Kariye Müzesi), à l’ombre des vestiges des anciens remparts. A  essayer : le Kavun Dolması, un melon farci de viande hachée, riz, d’amandes et de pistaches.

 

 

8. Les Meyhanes

Les anglais ont leur fameux pubs, les français leur bistrots, les grecs leur tavernes. Et les turcs ? Les Meyhanes! une version séculaire de bar à tapas. On peut se laisser aller au mézé, un ensemble d’entrée gastronomique ou boire du Raki une eau-de-vie orientale en écoutant du fasil, musique folklorique turque. Le meyhane le plus célèbre est le Pasaji Çiçek (voir photo), une arcade du  19 ème siècle sur  İstiklal Avenue.

9. Prenez de la hauteur

La meilleure façon d’admirer la ville est de s’asseoir dans un de ces bars-restaurants aménagés sur le toit d’un immeuble. Ces bars haut perchés qui fleurissent comme des champignons à Istanbul offrent une vue imprenable sur  la cité intemporelle. Beşinci Kat est l’une des meilleures adresses de la place avec une longue liste de cocktails exotiques ainsi que de plats raffinés.

 

 

 

 

 

 

10. Escapade aux îles des princesses

Sur la mer de Marmara au large des côtes asiatiques d’Istanbul, les îles des Princesses, avec ses maisons d’été et ses palais de plaisance. Les îles princesses ont la particularité d’avoir une de la composition ethnique de la vieille Istanbul.  Les Grecs, les Arméniens et les Juifs se côtoient sur les places locales. 

Des destinations pas chères

Arriver dans un nouveau pays est parfois difficile en terme d’adaptation à un nouveau budget en devise parfois différente.Lorsque que le  budget est serré, il est recommandé de s’éloigner des grandes agglomérations pour mieux apprécier son séjour et profiter du séjour à moindre coût. La liste est loin d’être exhaustive, voici quelques pays bon marché,  qui valent le coup de casser sa tire lire et partir vers l’exotisme.

Lisbonne, la capitale du Portugal, ne cesse de charmer les visiteurs et reste une destination bon marché. La ville surprend par ses multiples facettes  traditionnelles tant sur le paysage architectural que sur la chaleur des gens. Un repas complet pourra coûter 8 à 11 € environ par personne dans un restaurant de 2ème classe. Pour l’hébergement prévoir pour 2 personnes de 15 à 25 € pour un logement bon marché

La Colombie, au-delà de la violence véhiculée par l’actualité, la Colombie abrite une population d’une gentillesse étonnante et des paysages variés souvent grandioses. Le pays est ouvert au tourisme et les tarifs restent très doux pour visiter les belles villes coloniales de Colombie et ses plages sur la côte Caraïbes. Pas besoin de gros budget  un bon repas vous coûtera moins de 15 € et une chambre moins de 10 €.

 

Shanghaï, est une ville en pleine métamorphose avec des nouvelles routes et des lignes de métro, des hôtels confortables à petits prix. En plus, la ville est connectée à d’autres villes de Chine intéressantes par le TGV, ce qui vous permettra de découvrir d’autres trésors en quelques heures. Un repas coute entre 2,5€ et 4 € par personne dans un fast food genre Mc do ou un restaurant chinois boisson comprise.
Il faut prévoir environ 8€ dans un restaurant chinois un peu haut de gamme et environ 16€ pour un restaurant occidental ou japonais.
Il est possible d’acheter de la street food à peu près partout à 0,50 € pour un plat de riz ou de pâte.

 

Les côtes du Golfe du Mexique, aux Etats-Unis restent très abordablesavec ses plages magnifiques et les prix des hôtels en chute de 12 à 43% en raison de la désaffection des touristes. Panama City dans l’état de Floride offre 320 jours de ciel bleu par an,  On peut s y rendre  toutes les périodes de l’année.

La Jamaïque a toujours attiré les européens et les américains grâce au reggae music que Bob Marley a fait connaître au monde entier.  Que ce soit à Montego Bay, negril ou Ocho Rios, vous séjournerez dans des hôtels confortables entre les magnifiques plages de sable blanc et les montagnes recouvertes d’une végétation luxuriante. Les voyageurs qui ont un petit budget pourront s’en tirer avec 25 à 30 € par jour, tandis que ceux qui veulent descendre dans un hôtel de luxe et manger dans un bon restaurant devront débourser un minimum journalier de 70 €.

 

La Thaïlande est un pays bon marché où l’on peut manger, se loger dans de petits hôtels et se déplacer à partir de 13 €. Pour la même catégorie d’hébergement les tarifs du nord au sud changent de très bon marché au nord, au double dans les stations balnéaires les plus chics du Sud. Bangkok est plus chère que le Nord, mais on y trouve toujours nombre de plans bon marché.

 

 

 

Réglementation Bagage à main


Alors, pour éviter d’avoir à défaire puis refaire ses bagages avant l’embarquement, ou se faire confisquer quelques-uns de ses biens au contrôle de sécurité, il y a quelques règles de bases à savoir. Certaines sont biens connues et commune à toutes les compagnies aériennes comme par exemple le nombre de bagages à main par personne qui est d’un ou deux en fonction de la classe dans laquelle on voyage. Le poids maximal de chaque bagage est de 8 ou12 kg(variable selon la compagnie ou le pays de destination), ou les dimensions ne doivent excéder de 55 x 35 x 25 ou 56 x 45 x 25.

Pour éviter tout problème, préparez donc bien soigneusement votre bagage à main : n’y mettez que l’indispensable et ce dont vous pourriez avoir besoin pendant 48h au cas où votre valise s’égarerait. Mais on ne peut toutefois pas tout emmener avec soi en cabine. Parmi les objets prohibés, les objets dangereux tels que armes à feu, couteaux, ciseaux et autres objets pointus, ou encore pistolets pour enfants, couverts de cuisine, bouteille de gaz, etc. Une liste détaillée des objets interdits en cabine est en général disponible sur le site de la compagnie d’aviation que vous aurez choisi.

Les bagages soumis à des règles particulières

L’admission de certains objets est soumise à un certain nombre de conditions qui est d’autant plus restrictif si vous voyagez avec un billet d’avion pas cher. Sachez par exemple que vous pourrez amenez vos gels, pâtes, aérosols, mousse à raser et autres produits dits « liquide » si ils sont rangés dans des contenants de 100ml (ou 75 ou 90) au maximum et que le tout est mis dans un sac plastique refermable d’au plus 1L qu’il faudra présenter au moment du contrôle. Les médicaments seront autorisés à condition d’avoir une prescription médicale où une ordonnance valide. De même, tout produit acheté dans les magasins duty-free se doit d’être accompagné d’une facture d’achat.

Notez que si vous voyagez avec un enfant de bas âge, les aliments dont il pourra avoir besoin sont autorisés. Si vous voulez voyager avec votre animal de compagnie il vous faut un billet d’avion spéciale. Dans certains cas, votre compagnon pourra être admis en cabine notamment s’il pèse moins de 4kg et que la cage dans laquelle il sera entreposé durant le voyage respecte la standards de sécurité et les normes de la compagnie. Il peut arriver que ces règles deviennent plus strictes si vous venez d’un pays non européen.

 

Demande de visa : mode d’emploi

 


Document à fournir Pour  Visa Schengen Commerçant ou administrateur de société

- Un formulaire de demande de visa

- Deux photos d’identité aux normes réglementaires récentes et identiques

- Pages 1 à 6 de votre passeport (validité de 03 mois minimum après la date d’expiration du visa)

- Procès verbal d’immatriculation au registre du commerce accompagné s’il y a lieu des déclarations de modifications ultérieures

-  Procès verbal récent du conseil d’administration de la société

-  Quittance de patente de l’année en cours

-  Quittance de paiement de l’impôt général sur le revenu de l’année en cours

-  Statut complet de la société

-  Trois derniers relevés bancaires de la société

-  Trois derniers relevés bancaires personnels

-  Réservation hôtel ou attestation d’accueil (si séjours ponctuel)

- Le contrat d’assurance et les conditions générales couvrant les frais médicaux d’urgence et hospitaliers d’urgence, ainsi qu’un rapatriement sanitaire au Maroc, à concurrence de 300 000 dirhams, pour toute la durée du visa sollicité, à l’exception de toute autre mention (ex. : « rapatriement du véhicule »)

Document à fournir pour  Visa Schengen sans profession ou retraité

- Un formulaire de demande de visa

- Deux photos d’identité aux normes réglementaires récentes et identiques

- Pages 1 à 6 de votre passeport (validité de 03 mois minimum après la date d’expiration du visa)

Tous justificatifs de ressources personnelles au Maroc ; par exemple : 

-  Titres de propriété, accompagnés de baux de location s’il y a lieu

-  Rentes

-  Justificatifs récents de pension (CNSS, CIMR)

-  3 derniers relevés bancaires

 ET/OU 

-  Prise en charge portant signature légalisée du conjoint ou d’un enfant au Maroc

-  Justificatif de plein de parenté : livret de famille et acte de mariage des parents

 Justificatifs de ressources du garant

-  Réservation hôtel ou attestation d’accueil

- Le contrat d’assurance et les conditions générales couvrant les frais médicaux d’urgence et hospitaliers d’urgence, ainsi qu’un rapatriement sanitaire au Maroc, à concurrence de 300 000 dirhams, pour toute la durée du visa sollicité, à l’exception de toute autre mention (ex. : « rapatriement du véhicule »)

Document à fournir pour  Visa Schengen profession libérale

- Un formulaire de demande de visa

-  Deux photos d’identité aux normes réglementaires récentes et identiques

-  Pages 1 à 6 de votre passeport (validité de 03 mois minimum après la date d’expiration du visa)

-  Carte professionnelle de l’année en cours

-  Trois derniers relevés bancaires personnels

-  Quittance de patente de l’année en cours

-  Statut complet du cabinet ou de l’officine personne morale

-  Réservation hôtel ou attestation d’accueil

- Le contrat d’assurance et les conditions générales couvrant les frais médicaux d’urgence et hospitaliers d’urgence, ainsi qu’un rapatriement sanitaire au Maroc, à concurrence de 300 000 dirhams, pour toute la durée du visa sollicité, à l’exception de toute autre mention (ex. : « rapatriement du véhicule »)

Document à fournir – Visa Schengen pour une nationalité autre que marocaine ou tunisienne 

-  Un formulaire de demande de visa

-  Deux photos d’identité aux normes réglementaires récentes et identiques

-  Pages 1 à 6 de votre passeport (validité de 03 mois minimum après la date d’expiration du visa)

-  Carte de séjour en cours de validité

-  Justificatif correspondant à votre situation actuelle

-  Le contrat ‘assurance et les conditions générales couvrant les frais médicaux d’urgence et hospitaliers d’urgence, ainsi qu’un rapatriement sanitaire au Maroc, à concurrence de 300 000 dirhams, pour toute la durée du visa sollicité, à l’exception de toute autre mention (ex. : « rapatriement du véhicule »)

PIECE A FOURNIR POUR TOUTES LES DEMANDES DE VISA 

(Tout document en arabe doit être accompagné de sa traduction en français émise par un traducteur assermenté)

-  Un formulaire de demande de visa dûment complété et signé

-  Deux photos d’identité aux normes réglementaires récentes et identiques

-  Le contrat ‘assurance et les conditions générales couvrant les frais médicaux d’urgence et hospitaliers d’urgence, ainsi qu’un rapatriement sanitaire au Maroc, à concurrence de 300 000 dirhams, pour toute la durée du visa sollicité, à l’exception de toute autre mention (ex. : « rapatriement du véhicule »)

-  Livret de famille

-  Carte nationale d’identité

Si vous voyagez avec votre conjoint (e)

-  Acte de mariage en arabe

-  Acte de mariage traduit en français

Si vous voyagez avec votre enfant :

-  2 photos récentes de chaque enfant

-  Une autorisation de sortie de territoire signée par les parents et  légalisée

-  Pour les enfants âgés de 6 ans et plus : fournir un certificat de scolarité ou une inscription  universitaire de l’année en cours

NB : les enfants doivent posséder leur propre passeport


Istanbul, avant de partir…

Budget

À Istanbul, où la vie est plus chère que dans le reste du pays. Si vous  allez pas en voyage organisé, il vaut mieux prévoir un budget de 1000 DH par jour pour deux, pour l’hébergement, la restauration le transport et la visite des monuments.

 


Hebergement

le prix de l’hébergements est mentionné en euros, car la grande majorité des hôteliers affichent les tarifs en euros. Bien se faire préciser le prix du moment, souvent inférieur au prix affiché près du comptoir, et demander si le petit déj est inclus dans le prix (en général, c’est le cas).
N’hésitez pas à négocier une réduction si vous restez plusieurs jours, ou même pour une seule nuit hors saison.

Les prix suivants s’entendent pour une chambre double.
Très bon marché : moins de 20 €.
- Bon marché : de 20 à 40 €.
Prix moyens : de 40 à 60 €.
- Chic : de 60 à 80 €.
Plus chic : de 80 à 120 €.

Restaurants

Les prix suivants s’entendent par personne, sans la boisson.
Très bon marché : moins de 12 TL (60 DH).
Bon marché : de 12 à 20 TL (60 à 100 DH).
Prix moyens : de 20 à 35 TL (100 à 170 DH).
Chic : de 35 à 50 TL (170 à 250 DH).
Très chic : plus de 50 TL (250 DH).

Pourboire

En principe, dans les restaurants, le service n’est pas compris dans l’addition (quelques établissement l’intègrent cependant d’office). Il est alors normal de laisser quelque chose sur la table, en général 10 % de la note, si toutefois vous êtes satisfait du service.Dans les meyhane et les restaurants chic, ne vous étonnez pas de voir facturé le kuver (une 

somme fixe par personne pour l’eau et le pain). En général, celui-ci est indiqué en bas de la carte. Un petit pourboire dans les bars et hôtels sera toujours apprécié. Dans les taxis, on peut éventuellement arrondir la somme.

 

 

Musées, Sites et Monuments

Les tarifs de nombreux musées, et pas des moindres (le palais de Topkapı, Sainte-Sophie, etc.), sont élevés ! Il faut compter 20 TL pour entrer dans Sainte-Sophie ; 35 TL pour le palais de Topkapı et le harem. Prévoyez donc un budget conséquent pour pouvoiradmirer le riche patrimoine de la ville.

 

Les tapis

Il n’y a plus de région-clé pour l’achat des tapis. En règle générale, les petits magasins proposent des prix plus intéressants.

Le prix dépend du matériau utilisé, mais aussi du nombre de nœuds au cm² (on en compte 30 environ pour un bon tapis).
Il y a les vrais sumak, tout en laine, et les imitations désastreuses, laine et coton, assez chères et pas jolies du tout.
Les tapis de prière : ce n’est pas la taille qui importe mais plutôt un motif bien précis, un mihrab, la niche de prière, qui sera dirigé versLa Mecque.

Le Narghilé

 

 

Si vous voulez rapporter un narghilé décoratif, prenez n’importe lequel. Si vous en voulez un pour fumer, voici quelques conseils :

- pas de tuyaux plastiques, ils risquent de se percer ;
- il vaut mieux un vase d’eau transparent pour voir où se trouve la fumée et contrôler la propreté de l’eau ;
- pour le support, préférer le métal au bois, susceptible d’être abîmé par l’eau qui monte parfois ;
- ne pas oublier d’acheter des gros rouleaux de tabac ;
- penser aussi aux petits cylindres de charbon car il faut des braises pour fumer le narghilé.

Les pipes en écume de mer

Rien à voir avec la mer. Il s’agit d’une déformation du nom de Kumer, son inventeur. Ce n’est pas de l’argile, mais du silicate de magnésie. L’écume de mer est une matière poreuse, qui absorbe la nicotine et filtre la fumée. Voilà pourquoi il n’y a pas de filtre dans ces pipes.
Plus la matière est légère, plus elle est poreuse et filtrante mais aussi fragile. Nous préférons à l’écume de mer blanche celle de couleur beige (krem), moins filtrante mais plus résistante et moins chère. Le prix d’une pipe varie du simple au quintuple suivant la qualité de la pierre.

Les cuivres

Partout en Turquie, on trouve de beaux objets en cuivre travaillés, comme autrefois, à la main. À Istanbul, le quartier du Bazar égyptien nous semble tout recommandé pour cela. Notons la forte exportation d’instruments de musique en cuivre vers l’Europe.

Le Maroc sans visa

Pays dispensés de visa d’entrée au Maroc

Algérie, Allemagne, Andorre, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Autriche, Bahreïn, Belgique, Brésil, Bulgarie, Canada, Chili, Chypre, Congo (Brazzaville), Corée du Sud, Côte d’Ivoire,Croatie, Danemark, Espagne, Emirats Arabes Unis, Estonie, Etats-Unis d’Amérique, Finlande, France, Grande Bretagne, Grèce, Guinée (Conakry), Indonésie, Irlande, Islande, Italie, Japon, Koweit, Lettonie, Libye, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Mali, Malte, Mexique, Monaco, Niger, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Pologne, Porto Rico, Portugal, Qatar, Roumanie,Russie, Sénégal, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie, Tunisie, Turquie, Venezuela. Hongrie et Hong-Kong (séjour sans visa limité à 30 jours)

Les visiteurs portant l’une des nationalités susmentionnées doivent présenter leurs passeports en cours de validité lors de l’accès au Maroc.

Les ressortissants des pays ne figurant pas sur la liste ci-dessus, sont soumis à la formalité de visa d’entrée au Maroc.

Les Experts des Nations Unies détenteurs de passeports ou de laissez-passer délivrés par l’ONU, sont dispensés du visa d’entrée au Maroc.


 Visa de transit

* Le passeport + Photocopie des quatre premières pages
* La carte de séjour+ Photocopie recto verso
* 2 Photographies
* Imprimé à remplir au Consulat Général
* L’original du billet d’avion + Photocopie

 Visa de tourisme

* Le passeport + Photocopie des quatre premières pages
* La carte de séjour +· Photocopie recto verso
* 2 Photographies
* Imprimé à remplir au Consulat Général
* L’original du billet d’avion aller-retour + Photocopie
* Certificat d’hébergement ou d’adhésion à un voyage organisé
Visa en faveur du conjoint d’un ressortissant marocain

* Le passeport + Photocopie des quatre premières pages
* La carte de séjour + Photocopie, recto verso
* Imprimé à remplir au Consulat Général
* 2 Photographies
* Contrat de mariage
* Carte d’identité nationale du conjoint marocain
* Livret de Famille pour les enfants issu d’un père soumis au visa et d’une mère marocaine.