10 trucs à faire à Istanbul

1. Au Coeur de l’empire Ottoman

Le somptueux palais de Topkapı a été le siège du pouvoir Ottoman pendant plus de trois siècles. Au moins une demi-journée est nécessaire pour l’explorer, Si vous êtes pressé, les principaux lieux à visiter sont le harem, la salle de trésor avec une collection très riche une paire de chandelier en or pesant chacun 48kg incrustées 6666 diamants ou encore l’énorme émeraude de 3 kg font partie des objets précieux présentés.

 

 

 

2. le grand Bazar

Pénétrez par l’une des 18 portes du Grand Bazar et enfoncez-vous dans son labyrinthe de ruelles et d’allées voûtées. Le Grand Bazar est organisé par quartier, chacun dédié à un type de produit : objets de cuir ou de cuivre, tapis, bijoux, lampes, antiquités, vêtements, narghilés. Construit en 1455, le grand Bazar est le plus grand d’Istanbul. Les acheteurs sérieux devraient s’armer d’un bloc note et d’une calculatrice. Il faut compter au minimum trois heures pour la visite.

 

 

3. Le Bosphore

Istanbul est la seule ville au monde traversée par une voie d’eau internationale, le Bosphore. C’est grâce à ce bras de mer qui la sépare de l’Europe de l’Asie, qu’Istanbul acquit son statut de métropole. Sur les rives du Bosphore s’élèvent les palais érigés par les derniers sultans : des mosquées, des ponts. On trouve de nombreuses Yalis, maisons de style Ottoman construites en bois.

 

 

 

 4. Sainte Sophie

 Au départ, Sainte Sophie était une basilique. Puis avec la chute de Constantinople, elle a été transformée en mosquée et quatre minarets on été érigés à cette occasion. Aujourd’hui, Sainte Sophie s’est tout transformée en un musée, qui regorge de trésors artistiques : les plus fascinants sont sans aucun doute les différentes mosaïques figuratives composées de mille et un carreaux recouverts d’or, qui se trouvent à l’étage dans ce que l’on appelle les tribunes, endroit autrefois réservé exclusivement aux femmes.

5.  La tour de Galata

C’est l’un des rares témoins encore debout des remparts de Galata. Construite en 1348 par les Génois, elle remplaça l’ancienne tour « Castellion ton Galatou » et prit le nom de « Tour du Christ ». 
Les Ottomans l’utilisèrent d’abord comme prison, puis comme tour de guet pour surveiller les incendies. Son balcon circulaire, culminant à 68 mètres, offre une vue à 360° sur toute la veille ville de Constantinople et celle de Galata-Péra, la Corne d’Or, le Bosphore et la mer de Marmara avec, au loin les îles des Princes. Par temps clair on peut apercevoir les collines de Bithynie avec le Mont Olympe.

 

 

 

 

 

6. Les derviches tourneurs

La  musique soufie est l’une des principales exportations culturelles turque mais les derviches tourneurs, considérés comme une secte sont hors la loi et par conséquent rarement observée dans la ville. Au Mevlevihanesi Galata, vous pouvez assister à un spectacle de derviche deux fois par mois réservé exclusivement aux touristes et deux fois par semaine dans une salle d’attente à la gare de Sirkeci.

 

 

 

7. Plongez dans la cuisine Ottoman

Le patrimoine culinaire Turc est un héritage d’Asie centrale, du Moyen orient et des balkans. Vous découvrirez une cuisine riche en pâte, viandes, poissons, légumes et desserts. Préparez votre palais à une expérience unique ! Goûtez à l’authentique cuisine Turque au restaurant Asitan. Il est situé à deux pas d’un des joyaux de l’architecture byzantine, l’église de Chora (Kariye Müzesi), à l’ombre des vestiges des anciens remparts. A  essayer : le Kavun Dolması, un melon farci de viande hachée, riz, d’amandes et de pistaches.

 

 

8. Les Meyhanes

Les anglais ont leur fameux pubs, les français leur bistrots, les grecs leur tavernes. Et les turcs ? Les Meyhanes! une version séculaire de bar à tapas. On peut se laisser aller au mézé, un ensemble d’entrée gastronomique ou boire du Raki une eau-de-vie orientale en écoutant du fasil, musique folklorique turque. Le meyhane le plus célèbre est le Pasaji Çiçek (voir photo), une arcade du  19 ème siècle sur  İstiklal Avenue.

9. Prenez de la hauteur

La meilleure façon d’admirer la ville est de s’asseoir dans un de ces bars-restaurants aménagés sur le toit d’un immeuble. Ces bars haut perchés qui fleurissent comme des champignons à Istanbul offrent une vue imprenable sur  la cité intemporelle. Beşinci Kat est l’une des meilleures adresses de la place avec une longue liste de cocktails exotiques ainsi que de plats raffinés.

 

 

 

 

 

 

10. Escapade aux îles des princesses

Sur la mer de Marmara au large des côtes asiatiques d’Istanbul, les îles des Princesses, avec ses maisons d’été et ses palais de plaisance. Les îles princesses ont la particularité d’avoir une de la composition ethnique de la vieille Istanbul.  Les Grecs, les Arméniens et les Juifs se côtoient sur les places locales.